Delirium, tome 1 – Lauren Oliver

 Delirium, tome 1

couv24675838

Lauren Oliver

Black Moon
Février 2012

452 pages

env. 16,00 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour « la Procédure », Lena fait une rencontre inattendue… Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique de quitter ses certitudes…
« Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait-ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge. » »

Mon avis :

★★★★✩ 

Un bon moment avec cette Dystopie qui m’a beaucoup rappelé Promise d’Ally Condie.  On retrouve le schéma habituel de la dystopie qui marche toujours aussi bien avec moi ^^ J’ai craqué pour la couverture de ce livre et je ne regrette pas !

Lena vit dans un monde où l’amour est interdit et où les émotions sont superficielles.  Puis elle rencontre Alex grâce à qui elle se sent enfin vivante. On s’attache très vite à ces deux personnages. Même si Lena m’exaspérait au début à cause sa naïveté et de l’acceptation des règles de sa société on trouve vite un personnage plus complexe qu’il n’y parait.

Malheureusement, l’histoire est assez prévisible. Il n’y a pas de grosse surprise  ni de révélation dans ce premier tome. Malgré cela, on ne s’ennuie pas une seconde et on suit avec intérêt la vie de Lena et son évolution.

L’écriture de Lauren Olivier est agréable et fluide, ce qui permet de lire ce livre très rapidement !

En résumé, un bon moment de lecture qui ne révolutionne rien. Des personnages attachants, un scénario efficace et prenant.

ABC Imaginaire 2013 bis copie

Publicités

Night School, tome 2 : Héritage – C.J. Daugherty

 Night School, tome 2 : Héritage

couv75381477

C.J. Daugherty

Collection R
Novembre 2012

498 pages

env. 17,90 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Humiliée de devoir la vie sauve à d’autres qu’elle-même, Allie Sheridan finit par rejoindre en automne les rangs de la très sélective Night School. Commence alors le véritable apprentissage aux côtés du troublant Carter et du sulfureux Sylvain…
La société secrète combine cours de self-défense aux cadences infernales et entraînement à la survie digne des commandos d’élite. À Cimmeria, les pensionnaires doivent s’exercer à vivre comme les impitoyables personnages de pouvoir qu’ils sont appelés à devenir : politiciens de haute volée, PDG de multinationales ou conseillers de l’ombre.
Et le message de la Night School est clair : pour pouvoir dominer le monde, il faut renoncer à toute vie privée et se dévouer corps et âme à l’Organisation. Mais que faire quand l’amour et la mort s’invitent au bal des menteurs ? »

Mon avis :

★★★✩✩ 

Je n’avais absolument pas prévu de lire ce livre bientôt. En essayant de troquant le tome 1 (que je n’avais pas trop aimé), j’ai proposé le 2 qui n’était pas encore lu et je me suis engagée à le lire rapidement pourvoir le poster. Belle erreur, j’ai annulé le troc. Je vais essayer de faire attention de ne pas spoiler dans mon post !

J’ai beaucoup plus accroché à ce deuxième tome qu’au premier ! J’ai mis un peu de temps à resituer les personnages et leur relations (à part Allie, Carter et Sylvain). J’ai apprécié me retrouver dans cet atmosphère internat anglais qui m’avait donné envie de lire le livre.

On en apprend beaucoup plus sur la Night School et sur la famille, c’est génial. Bien sûr ce tome reste raisonnable en révélations car il y aura encore 3 livres à venir. Mais on en apprend bien assez pour nous donner envie de lire la suite.

Mon problème avec Night School, c’est que je n’accroche pas a Allie (d’où mon 3 étoiles) et quand ‘est l’héroïne cela n’aide pas. Je la trouve beaucoup trop immature et indécise dans ses réaction. J’ai apprécié son évolution entre le t1 et le t2 et j’espère que ça va continuer ainsi. J’appréciais énormément le personnage de Carter mais il ne m’a pas vraiment convaincue dans ce tome. Quant à Sylvain je n’l’aimais pas et je pense que ça ne changera pas, pour moi il est faux et cache quelque chose. Un nouveau personnage secondaire apparaît, Zoé, j’apprécie beaucoup la mentalité de celle-ci et j’espère qu’elle va influencer un peu Allie !

Le suite ne devrait pas tarder à sortir et je vais la lire avec empressement ! Ce tome m’a fait changer d’avis sur cette série et j’espère que la suite sera encore meilleure !

Paradise – Simone Elkeles

 Paradise

couv16789910Simone Elkeles

La Martiniere
Janvier 2012

384 pages

env. 14,00 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Un accident de voiture lie le destin de Maggie à celui de Caleb, le garçon qui l’a renversée. Malgré la culpabilité et la rancune, pourront-ils se reconstruire et se pardonner ? Condamné pour avoir renversé Maggie alors qu’il conduisait en état d’ivresse, Caleb Becker rentre chez lui, à Paradise, après avoir purgé sa peine. Quant à Maggie, elle sort tout juste de l’hôpital  où elle vient de subir une longue rééducation. Les deux jeunes gens veulent s’éviter mais Paradise est une toute petite ville. C’est plus fort qu’eux : le destin les a réunis et, petit à petit, leur amitié naissante se transforme en romance. C’est sans compter sur l’ex petite amie de Caleb, qui n’a pas l’intention de laisser le garçon lui échapper… »

Mon avis :

★★★✩✩ Petits Spoilers !

J’ai dévoré ce livre en à peine deux soirées. (Il aurait pu être terminé le premier soir si je n’avais pas commencé si tard ^^).

Ce livre est sympathique à lire, l’écriture est fluide, ce qui rend facile et rapide la lecture. Il y a la juste dose de descriptions, les émotions passent assez facilement.

Les personnages sont attachants. Je me suis plus attaché a Maggie, j’avais plus de compassion pour son malheur. Et Caleb me tapais sur les nerfs, pour moi il n’avait pas à ce plaindre autant de sa situation. (SPOILER : Bon au bout d’un moment on sait qu’il n’est pas responsable de l’accident et du coup on le comprend terriblement)

Mais voila, l’intrigue n’est autre qu’un réhabilitation des deux personnages dans leur quotidien. Ajouter à cela une romance que j’ai trouvée, malheureusement, bien trop rapide à arriver. Cela manque de profondeur, le pardon arrive bien trop vite et c’est dommage car il aurait eu matière à émouvoir beaucoup plus. De même pour la réhabilitation, je trouve qu’on ne rentre pas assez dans le ressenti des personnages.
Peut-être plus pour Caleb, on comprends sa colère et son désarroi devant sa famille effondrée (SPOILER : et qui l’accuse, a tort, de tous leurs malheurs)

La fin est un peu déroutante, mais lorsque l’on sait qu’il y a une suite, ca va ^^

J’ai passé un bon moment à lire ce livre, mais « sans plus ». Je regrette qu’il ne soit pas plus détaillé, plus profond. Je vais lire la suite avec plaisir, même si je ne suis pas tellement pressée. 

86187312_p

1 – Paradise 
2 – Retour à Paradise

Divergente, tome 1 – Veronica Roth

 Divergente, tome 1

couv48736149

Veronica Roth

Nathan
Novembre 2012

436 pages

env. 16,50 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Dans le Chicago dystopique de Béatrice, la société est divisée en cinq factions, chacune dédiée à la culture d’une vertu : les Sincères, les Altruistes, les Audacieux, les Fraternels, et les Erudits. Sur un jour désigné de chaque année, tous les adolescents âgés de seize ans doivent choisir la faction à laquelle ils consacreront le reste de leur vie. Pour Béatrice, la décision est entre rester avec sa famille et être qui elle est, les deux sont incompatibles. Alors, elle fait un choix qui surprend tout le monde, y compris elle-même.

Mais Tris a aussi un secret, celui qu’elle a caché à tout le monde parce qu’elle a été averti qu’il peut signifier la mort. Et comme elle découvre un conflit croissant qui menace de percer cette société en apparence parfaite, elle apprend aussi que son secret pourrait l’aider à sauver ceux qu’elle aime. . . ou pourrait la détruire. »

Mon avis :

★★★★★ Coup de cœur !

Enfin un livre qui a su me convaincre à chaque pages. Un seul regret, ne pas m’être décidée à l’acheter plus tôt ! Cela fait un moment que je ne n’avais pas autant apprécié un livre et ça fait du bien !

J’appréhendais un peu le coté Dystopie. J’en ai lue plusieurs ces derniers temps et j’avais peur de retrouver les mêmes schémas. Le principes des castes tel qu’il est utilisé dans Divergente est original  il n’est pas question d’un statut imposé mais d’un choix. Les étapes d’admissions m’ont également  Le monde mis en place m’a tout de suite englobée, l’on imagine parfaitement chaque endroit, chaque scène.

La plume de Véronica Roth est fluide et intelligente. On passe par de nombreuses émotions durant la lecture, le désir, la tension, la déception, la peur. C’est grâce à cela il m’a autant tenue en haleine et je pense que c’est en grande partie aussi la raison pour laquelle je l’ai autant apprécié. Petit à petit la menace sur Tris s’installe et l’on sent monter la pression. On a peur pour elle, avec elle.  La romance est également habilement menée, le personnage de Quatre intrigant, séduisant.

Les personnages ne nous laissent pas indifférents. Ils y a ceux que l’on déteste pour leur cruauté, leurs manipulations. Et ceux à qui l’ont s’attache fortement.

J’ai totalement été conquise par Divergente !

ABC Imaginaire 2013 bis copie

1 – Divergente, tome 1
2 – Divergente, tome 2 : Insurgent

Toi et moi à jamais – Ann Brashares

 Toi et moi à jamais

toi-et-moi-a-jamaisAnn Brashares

Gallimard
Mai 2011

389 pages

env. 7,75 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Riley, Alice et et Paul, les deux sœurs et l’ami d’enfance. C’est l’été des retrouvailles : Côte est des États-Unis, plages de l’île qu’on connaît par cœur, maison de vacances. Mais tout change, ils ont 20 ans, l’amitié se trouble. Entre Alice et Paul, une attirance nouvelle s’installe. C’est alors que la tragédie frappe.Une fois de plus, Ann Brashares nous emporte dans une grande histoire d’amour et d’émotion. »

Mon avis :

★★★✩✩ Agréable.

Ce roman est agréable à lire. Ann Brashares nous parle de bien plus qu’une histoire d’amour. C’est aussi l’amour entre sœurs, et l’amitié.

Il ne se passe pas grand chose dans ce livre, surement ce qui m’a un peu ennuyée. La fin est assez prévisible.

Je n’ai pas tellement accroché aux personnages.

A vrai dire, j’ai glissé sur ce livre. Il ne m’a pas laissé une mauvaise impression, mais je pense vite l’oublier. Une bonne lecture de vacances.

La sélection, tome 2 : L’Élite – Kiera Cass

L’Élite

le-tome-2-de-la-selection-l-elite-sort-leKiera Cass

Collection R Sortie Avril 2013

360 pages

env. 16,06 €

Retrouvez sa fiche Livraddict Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« La Sélection de 35 candidates s’est réduite comme peau de chagrin, et désormais l’Élite restante n’est plus composée que de 6 prétendantes. L’enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu’elles sont les mieux à même de monter sur le trône d’Illéa, cette petite monarchie régie par un strict système de castes et déchirée par deux factions de rebelles qui veulent la faire tomber. Pour America Singer, la donne est encore plus compliquée : ses sentiments pour Maxon viennent se heurter à son amour d’enfance pour Aspen, garde royal qui hante les couloirs du palais, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales… Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête de la décision qui changera à jamais sa vie… »

Mon avis :

★★★✩✩ Bien.

Comme le premier tome, j’ai dévoré celui-ci en quelques heures. D’ailleurs, je trouve cela dommage que ces livres soient lu aussi rapidement étant donné leur prix.
Je n’ai encore une fois pas été transcendée par ce livre… J’ai trouvé ce tome plus mature que le dernier, il n’est plus tellement question de copinage dans un palais mais réellement d’une compétition, d’une sélection. L’esprit de compétition que j’attendais est enfin présent.

America change tellement d’avis au cours du livre qu’elle en devient insupportable. Je n’attendais qu’une chose, qu’elle fasse son choix. Et du coup, malheureusement, je me suis moins sentie concernée par ses problèmes et ses humeurs. Moins touchée. J’ai aussi eu des impressions de déjà lu, par exemple la scène du fouet me rappelle bien trop Hunger Games.
Ce tome est sans surprises énormes, sans réelle avancé dans l’intrigue mais prétend à un tome 3 plus mouvementé.

J’ai quand-même passé un bon moment à lire ce roman, j’aurais aimé qu’il soit plus long, plus profond. 


Les + :

  • Un tome plus mature que le 1er

Les :

  • Impression de déjà lu, peu de surprises et d’avancement.

 

1 – La sélection, tome 1 (non chroniqué)
2 – La sélection, tome 2 : L’élite 
3 – A venir

Le Prince d’été – Alaya Down Johnson

 Le Prince d’été

Couverture du livre le prince d'été

Alaya Down Johnson

Collection R
Sortie Mars 2013

448 pages

env. 17,01 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Il y a quatre cents ans, le monde tel que nous le connaissons a connu une fin tragique. Désormais, sur la côte de ce que l on appelait jadis le Brésil, ce sont les femmes qui dirigent la légendaire ville-pyramide de Palmares Três. La Reine ne cède le pouvoir à un homme qu une fois tous les cinq ans, à un Prince d été dont l histoire enfiévrera la cité le temps d une année.
Pour June Costa, la vie n est qu art. Ses uvres géniales des peintures murales aux hologrammes, en passant par des tatouages lumineux impressionnent, voire irritent ses professeurs tout autant que ses camarades. Elle rêve de remporter le prestigieux Trophée de la Reine pour jouir d une célébrité instantanée et de tous les privilèges qui vont avec. Un rêve qu elle n avait jamais remis en question… jusqu à ce qu elle rencontre Enki.
Fraîchement élu Prince d été, Enki est le garçon dont tout le monde parle à Palmares Três. Mais lorsque June le regarde, elle voit plus loin que ses fascinants yeux d ambre et sa samba ravageuse : elle reconnaît en lui un artiste total, comme elle. Ensemble, June et Enki décident alors de créer un chef-d uvre qui restera gravé à jamais dans les annales de Palmares Três, attisant la flamme rebelle qui se lève contre les restrictions anti-technologie qu impose le gouvernement matriarcal. Mais June va bientôt tomber profondément et tragiquement amoureuse d Enki…
Or, à l instar de tous les Princes d été qui l ont précédé, Enki va devoir être sacrifié. »

 

Mon avis :

★★✩✩✩ Déçue.

J’ai tout d’abord été complètement séduite pas la couverture de ce livre. J’ai d’ailleurs passé un long moment à l’observer sous toutes ses coutures avant d’ouvrir le livre.

Ensuite, c’est la déception. Comme tout livre de la Collection R je m’attendais à le dévorer. Là, il m’a fallu plusieurs semaines pour le terminer.

Au début ma lecture était fluide, mais je n’comprenais pas ce que l’on voulait me dire. Je ne comprenais pas l’univers du livre. Je me disais que c’était normal, que ça viendrait au fil de ma lecture, que tout allait s’éclairer à un moment où un autre.

Les personnages ne m’accrochent pas non plus. Je n’comprends pas la fascination de Gil et June pour Enki, ou en tout cas les émotions ne passent pas.  Leur relation est pourtant originale, un triangle amoureux hors du commun.

Je n’suis pas non plus intéressée par cet intérêt pour l’art. Il manque de profondeur. Quel message June souhaite-elle faire passer à travers son art ? Pourquoi cela a-t-il tant d’importance pour elle ? Tout cela manque d’émotions.

Arrivée à la fin de l’automne j’ai eu un regain d’intérêt. Lorsque June s’engage émotionnellement et qu’ils décident de quitter Palmares Três  le courant passe.  J’ai d’ailleurs été surprise par la fin, en partie.

En résumé, l’univers créé est  intéressant, original. Il change de toutes les dystopies que j’ai pu lire auparavant. Les codes sont bouleversés, le lecteur intrigué. Je regrette de ne pas avoir accroché, de ne pas avoir compris les personnages ni le message que l’auteur voulait faire passer.


Les + :

  • La couverture
  • L’originalité de l’univers

Les :

  • Des personnages froids
  • Trop de temps pour s’immerger dans l’univers