L’Exécutrice, tome 1 : Le Baiser de l’araignée – Jennifer Estep

 L’Exécutrice, tome 1 : Le Baiser de l’araignée

couv9965970

Jennifer Estep

J’ai lu
Avril 2011

347 pages

env. 6,50 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« On l’appelle l’Araignée. C’est une tueuse professionnelle qui maîtrise le pouvoir de la pierre lui permettant d’entendre les graviers comme les montagnes et celui de la glace. Depuis qu’un tueur maîtrisant l’air a assassiné son mentor, elle ne pense qu’à sa vengeance. »

Mon avis :

★★★✩✩ 

Avec quelques jours de retard je termine ma lecture de l’exécutrice. J’ai eu un peu de mal à me plonger dedans. J’ai commencé par ne pas du tout aimer le personnage de Gin et être exaspérée à longueur de temps. Je trouvais à Gin un côté « ado rebelle » complètement inutile et faux. De plus, la vulgarité (dans son langage particulièrement) était de trop et pas nécessaire à mon goût. Il y a aussi beaucoup de mantras que Gin se répète et qui m’ont donné une impression de lourdeur dans ma lecture. (« Oh la la, c’est bon j’ai compris que la lame de tes couteux te rassurait »)

Je ne comprenais pas non plus pourquoi Gin faisait ce métier. Par cupidité ? Le motif me paraissait faible. Au fil de la lecture on comprend mieux pourquoi elle fait ce qu’elle fait et il est plus facile de s’identifier à son personnage. J’espère en apprendre plus sur le passé de Gin dans les toms suivants.

Au fur et à mesure de la lecture l’intrigue s’installe et je prends vraiment goût à la lecture. L’intrigue est assez simple mais efficace, je voulais savoir la suite ! Je m’attache plus au côté forte, sûre d’elle et indépendante de Gin qui me plait. Bien sur la tension qui s’installe entre Gin et Donovan Caine n’est pas pour rien dans l’appréciation de ma lecture. On sent la pression monter et on attend tout comme eux qu’ils se sautent dessus !

Je trouve dommage de ne pas être rentré plus en détail sur les pourquoi du comment de la mythologie mise en place. Il y a des nains, des géants, des vampires, les élémentaux mais on ne sait rien de leur origine, leur hiérarchie, etc.

 

En résumé, un bon moment de lecture mais trop superficiel pour vraiment l’avoir apprécié. J’espère que les prochains tomes vont être plus « profonds ». Je suis très curieuse de suivre le duo Gin/Caine, donc je vais sans doute lire la suite !

993350_555926994470495_1938718433_n

Publicités

Sérum, saison 1, tome 1 Henri – Loevenbruck & Fabrice Mazza

 Sérum, saison 1, tome 1

couv7371696

 

Henri Loevenbruck & Fabrice Mazza

J’ai lu
Mars 2012

182 pages

env. 6 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« 1773 : MESMER INVENTE L HYPNOSE
1886 : FREUD INVENTE LA PSYCHANALYSE
2012 : DRAKEN INVENTE LE SÉRUM

Une injection.
Sept minutes pour accéder au subconscient d Emily Scott.
Un carnet pour décrypter ses visions fantasmagoriques.
Quelques jours pour empêcher le pire.

Mais quand les morts suspectes se multiplient, le NYPD se pose une question : Arthur Draken est-il un psychiatre de génie ou un dangereux criminel ? »

Mon avis :

★★✩✩✩

Un policier assez court grâce auquel j’ai remis le pied à la lecture. Après un mois sans lire, je n’arrivais pas à me replonger dans la Cité des Ténèbres. J’avais besoin de lire autre chose que du jeunesse.

Finalement, on n’apprend peu de choses dans ce premier tome. L’intrigue fait petit à petit surface, on s’approprie les personnages et leur on découvre leur liens. Cela est finalement assez peu, je n’ai pas ressenti la tension ni l’addiction à laquelle je m’attendais. Ce premier tome est plus une introduction à la série, dommage. Je m’attendais à lire une enquête par tome, mais à retrouver les mêmes personnages de tome en tome, alors qu’ici l’intrigue à l’air de s’étaler sur les 6 tomes de la saison 1.

Le personnage de Lola, flic immigrée Irlandaise est attachant, sympathique et mystérieux. J’ai hâte d’en apprendre plus sur elle et de voir comment elle va pouvoir résoudre cette affaire.

L’écriture des auteurs est fluide, on finit donc très vite ce roman.

Je trouve que le livre manque de suspense. L’idée des extraits musicaux est sympa mais j’ai vite arrêté de les écouter à chaque fois. Je vais lire la suite avec plaisir pour en apprendre plus sur Lola et j’espère être plus emportée par l’intrigue.  To be continued…

Trois destinées, tome 1 : L’impulsive – Tessa Dare

 Trois destinées, tome 1 : L’impulsive

couv11246701

Tessa Dare

 J’ai Lu
Juin 2011

376 pages

env. 5,30 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Jeremy Trescott, Henry Waltham et Toby Aldridge sont amis de longue date. Jeremy a toujours considéré Lucy, la soeur de Henry, comme une adorable petite peste. Niais voilà que cette gamine effrontée est devenue une ravissante tigresse qui, éprise de Toby depuis l’enfance, s’est mis en tête d’empécher son prochain mariage. Henry et Toby suggèrent à Jeremy de conter fleurette à Lucy afin de détourner son attention. Après tout, n’a-t-il pas une réputation de séducteur irrésistible ? Jeremy accepte, la mort dans l’âme. Il le sait déjà, il aura énormément de mal à jouer le rôle de l’honnête soupirant… en tout bien tout honneur. »

Mon avis :

★★★★✩ 

Je n’avais pas du tout prévu de lire ce roman en ce moment, et puis finalement j’ai eu envie de quelque chose de léger donc il est passé devant tous les autres. Lu très rapidement, j’ai vraiment passé un bon moment.

Une romance, simple et efficace. Rien qu’à la quatrième de couverture l’on devine ce qu’il va se passer et je n’en demandais pas plus. Pour moi, ce livre se déroule en deux parties (l’avant et l’après, comprendra qui lira). J’ai dévoré la première partie avec beaucoup d’intérêt je voulais absolument savoir ce qui allait se passer, je n’arrivais pas à reposer le livre.  La deuxième partie m’a moins emportée, je lui reproche trop de longueurs et il m’a manqué la passion de la première partie.

Les personnages sont agréables, Lucy est forte, entière et inconvenante. Jeremy lui est froid, mystérieux et intrigant. Il y avait donc de quoi réussir une parfaite romance ! Seule la vieille tante de Lucy m’a exaspérée, j’ai trouvé un peu trop simple de s’en servir comme élément perturbateur (exactement de la même façon en plus) à plusieurs moments. Ce n’est pas tant pour le personnage (après tout il n’est pas fait pour qu’on s’y attache) mais son rôle dans l’histoire qu’elle m’a été désagréable.

Le style de l’auteur est agréable à lire, fluide. Les descriptions, dialogues et actions sont mesurés avec justesse pour nous emporter !

Je vais lire la suite de cette série avec intérêt pour retrouver Sophia (qui m’a laissée assez indifférente dans ce premier tome). On comprend bien le choix de titre du deuxième livre en ayant lu le premier.

En résumé, un moment agréable, une romance bien menée et des personnages hauts en couleurs !

1 – Trois destinées, tome 1 : L’impulsive
2 – Trois destinées, tome 2 : L’aventurière
3 – Trois destinées, tome 3 : L’idéaliste

Il était une fois, tome 1 : Au douzième coup de minuit – Eloisa James

 Il était une fois, tome 1 : Au douzième coup de minuit

couv66881670
Eloisa James

J’ai lu
Décembre 2012

344 pages

env. 6,60 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Réduite au rang de servante depuis la mort de son père, Kate vit sous le joug de sa belle-mère Mariana. L’odieuse femme va bientôt marier sa fille, Victoria, à un éminent parti, mais avant tout , la future épouse doit être présentée au prince Gabriel. Par un coup du sort, Victoria ne peut se rendre au château. C’est donc Kate qui est envoyée à sa place, déguisée en fiancée. Kate va rencontrer Gabriel, un prince aussi charmant qu’arrogant. Un prince pour qui son coeur vacille, mais que le destin s’acharne à lui dérober. Et si un baiser avait le pouvoir de tout changer ?
Et si les contes de fées existaient ? »

Mon avis :

★★★✩✩ 

Très adapte des contes et des adaptations de contes j’étais impatiente de lire ce livre. J’ai également lu de nombreux avis positif de ce livre qui m’ont donné envie de me pencher dessus. C’est ma première lecture de ce genre.

Ce livre est très léger et se laisse dévorer. Je m’attendais à plus de romance. En effet, l’auteur nous communique parfaitement le désir des personnages, cependant je m’attendais à plus de passion.

J’ai trouvé aussi que la romance arrivait trop vite, on ne nous laisse pas se languir assez longtemps.  J’ai apprécié l’époque à laquelle se déroule le roman et les informations historiques que nous délivre l’auteur.

Une bonne lecture assez légère, qui n’invente rien mais qui reste très efficace dans son genre !

Je lirais les autres tomes de cette série avec plaisir.

86187312_p

1 – Il était une fois, tome 1 : Au douzième coup de minuit
2 – Il était une fois, tome 2 : La belle et la bête