Déménagement

Salut !

Après une longue réflexion, j’ai décidé de migrer mon blog pour qu’il m’appartienne vraiment et être libre de modifier l’interface autant que je le souhaite.

Le blog sera aussi plus varié dans les thèmes et ne parlera plus seulement de lecture.

Je vous invite à me rejoindre sur ma nouvelle adresse :

http://culturelles.net

logo

 

Pour l’instant tout les liens du blog ne sont pas encore mis à jour mais j’y travaille 🙂

Publicités

Les Rats, tome 1 – James Herbert

 Les Rats

couv58996007

James Herbert

Fleuve Noir
Octobre 2003

187 pages

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Il poussa un hurlement aigu quand il comprit que quelque chose lui déchirait la main. Il tenta de se mettre debout, mais il trébucha et tomba lourdement. Quelque chose de chaud s’accrocha à son visage. Il tenta de l’arracher et sentit un pelage dru sous ses doigts. Malgré sa panique il comprit la nature de l’horrible morsure : c’était un rat, mais un gros, un très gros rat. On aurait pu le prendre pour un petit chien. »

Mon avis 

★★★★✩ 

Un nouveau roman de lu pour le challenge ABC de la littérature que je n’aurais malheureusement pas finis à temps. Dommage !

Encore une fois, une très belle découverte. C’est le côté thriller/fantastique qui m’a donné envie de lire cette saga, mais aussi le fait que des rats soient impliqués dedans. Je suis contente d’avoir lu ce livre.

Tout d’abord, le scénario est bien mené, l’auteur dose parfaitement le suspense, l’horreur et les moments heureux pour nous plonger dans l’histoire. Cela marche très bien car il est difficile de reposer le livre lorsque l’on ne connait pas la fin.

Je n’ai pas trouvé les personnages spécialement attachants, mais cela ne m’a pas déranger du tout pour lire ce livre. On est tellement pris par l’histoire que peu importe les personnages. Bien-sûr, Harris n’est pas non plus antipathique mais je ne m’y suis pas vraiment intéressée.

La plume de l’auteur est agréable à lire, fluide et imagée on se représente aisément les images que nous décrit l’auteur et l’on ressent facilement le dégout et l’horreur que peuvent nous communiquer certaines d’entre elles.  Je regrette que le roman soit si court, heureusement qu’il existe une suite !

Si vous avez peur des rongeurs ce roman risque d’être d’autant plus efficace. Pour ma part j’ai des rats comme animaux de compagnie et je les imagine difficilement en tueurs sanguinaires ^^

ABC Imaginaire 2013 bis copie

In my MailBox du 01 Décembre

Mis en place par Kristi sur son blog The Story Siren et repris en France de puis peu par Lire ou mourir. Le but consiste à faire partager les livres reçus dans sa boite aux lettres chaque semaine (plus ou moins souvent c’est comme  on veut), les livres reçus, achetés ou empruntés en bibliothèque.

J’ai craqué pour le premier tome qui me fait de l’œil depuis déjà un moment !

9782253023609-T

Et vous, vous avez reçu quoi cette semaine ?

Harmonie – Project Itoh

 Harmonie

couv46647489Project Itoh

Editions Panini
Juillet 2013

323 pages

env. 14,00 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« A la suite d’un cataclysme nucléaire qui a presque anéanti l’espèce humaine, l’Utopie a finalement été atteinte grâce à des corps sociaux ultramédicalisés qui s’assurent de la bonne santé de chaque individu, et ce afin de préserver la ressource la plus importante : la vie. Mais dans ce monde homogène, trois jeunes filles, Tuan, Miach et Cian, décident de prendre en main leur destin et de se réapproprier leur existence en détruisant la seule chose qu’elles peuvent atteindre : leur santé. Deux d’entre elles survivront. Quelques années plus tard, Tuan, désormais membre des forces de sécurité de l’Organisation Mondiale de la Santé, doit mener une enquête complexe alors qu’un groupe terroriste menace l’équilibre mondial. Elle va découvrir quelles horreurs se cachent derrière les secrets d’un monde où chacun se doit d’être en bonne santé. »

Mon avis :

★★★★✩ 

Une bien belle découverte que cette dystopie de Project Itoh. On retrouve l’intrigue habituelle de la dystopie, c’est-à-dire une rébellion face à une dictature oppressante.

L’idée originale du balisage m’a beaucoup plu, je pense que le fait que je sois développeur web dans la vie y est pour beaucoup.  Au début je ne comprenais pas tellement pourquoi l’auteur avait fait ce choix, mais petit à petit on s’y fait et on comprend l’importance de ce balisage dans l’intrigue du roman.

Les personnages ne sont pas tellement attachants, mais ils ont tous leur originalité et leur force. Le fait de prôner l’autodestruction est atypique et cela donne toute son originalité au roman. C’est d’ailleurs ce qui m’a la plus plu dans ce roman, son originalité. On ne retrouve pas la classique histoire d’amour impossible des dystopies et c’est tant mieux ! L’auteur intègre des conflits actuels dans son histoire, ce qui lui donne de la crédibilité.

Il y a de nombreuses références au passé et j’ai appris de nombreuses anecdotes grâce à ce roman, comme le fait que les nazis furent les premiers à mener des campagnes anti-tabac.

En résumé, un très bon moment avec ce roman que je recommande grandement !

ABC Imaginaire 2013 bis copie

C’est Lundi 25 Novembre, que lisez vous ?

Ce que j’ai lu la semaine passée :

couv46647489



Mes Lectures en cours :

couv51521567

Mon nom est Yeine et j’ai dix-neuf ans. Je suis membre du peuple darrène, au Nord des cent-mille royaumes. Une barbare. Il y a un mois, ma mère a été assassinée. Elle était l’héritière des Arameris, la plus puissante famille du monde. Ce matin, j’ai reçu un message de l’empereur, mon grand-père : une invitation à venir séjourner à Ciel, le palais familial. Plus qu’une invitation, un ordre.
Je veux découvrir pourquoi ma mère est morte. Même si on ne revient jamais de Ciel.



 Mes prochaines Lectures :

  couv71131667 Capture78

Tout les rendez-vous du lundi chez Galleane !

In my MailBox du 24 Novembre

Mis en place par Kristi sur son blog The Story Siren et repris en France de puis peu par Lire ou mourir. Le but consiste à faire partager les livres reçus dans sa boite aux lettres chaque semaine (plus ou moins souvent c’est comme  on veut), les livres reçus, achetés ou empruntés en bibliothèque.

Et voici mes achats des deux dernières semaines 🙂

couv11521045


« Depuis des millénaires, un tournoi oppose les anges de l’Ordre aux légions du Chaos. Ces duels à coups d’épées flamboyantes doivent rester inconnus des humains. Jusqu’au jour où la jeune Ayati est témoin d’une de ces luttes à mort au bout de sa rue. Engagée malgré elle dans l’ultime bataille entre les deux clans immortels, elle devra risquer son âme et mettre en péril son amour, alors que le monde menace de basculer dans l’Apocalypse. »






couv13356879

Lilas, une naine flamboyante, a choisi, depuis la disparition de Frêne, son époux, de prendre sa retraite de Chef de la garde du palais de la Haute Fée pour ouvrir une auberge au bord de la mer, à l’endroit même où Frêne s’est « ancré » pour l’éternité. Entourée de quelques amis et d’Errence, un elfe qui est aussi son amant, elle mène une existence un peu trop paisible à son goût.
Alors qu’elle s’interroge avec angoisse sur son devenir, son fils Saule, pourchassé par un groupe de miliciens au service de la Haute Fée, fait irruption dans l’auberge. Il serre dans ses bras une adolescente de 16 ans, Brune, qui est à l’agonie.
Après quelques heures d’hésitation, et bien que pressentant l’immense danger qui émane de façon indiscible de la personnalité de Brune, Lilas décide de les protéger envers et contre tous.


couv49281019

Depuis la disparition de son fils, le couple de Robert Stern, célèbre avocat berlinois, a volé en éclats. Un soir de pluie, l’une de ses anciennes maîtresses lui donne rendez-vous dans une friche industrielle désaffectée, à l’écart de la ville.
Elle est accompagnée de Simon, 10 ans, atteint d’une tumeur au cerveau et, surtout, convaincu d’avoir été un assassin dans une vie antérieure Impensable ! Et pourtant, sur les indications du jeune garçon, Robert le cadavre d’un homme que Simon prétend avoir assassiné quinze ans plus tôt à coups de hache
Quelques jours plus tard, Robert reçoit un étrange coup de fil. Une voix masquée lui annonce que l’enfant qu’il croyait avoir perdu dix ans plus tôt est en réalité bien vivant. Cependant, pour le retrouver, il va devoir d’abord découvrir qui a commis les meurtres dont s’accuse Simon

Et vous, vous avez reçu quoi cette semaine ?

Le Maître des Rêves – Roger Zelazny

 Le Maître des Rêves

couv12791697

Roger Zelazny

Presse Pocket
1981

159 pages

env. 6 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Branché directement sur le cerveau de ses patients, Charles Render y injecte des songes de sa composition. Maître dans son domaine, il est l’auteur des mondes imaginaires les plus achevés. Eileen Shallot, belle à se damner, aveugle de naissance, se présente un jour à sa porte. Elle veut voir le monde par les yeux de Render, à travers ses rêves. Ensemble, ils vont arpenter les univers qu’il a créés pour elle. Mais un jour Eileen refuse de s’arracher aux rêves de Render, dont elle prend peu à peu le contrôle pour transformer l’utopie en un piège mortel. »

Mon avis :

★★★✩✩ 

J’ai découvert cet auteur pour le challenge ABC de l’imaginaire organisé par PetiteTrolle. Ce livre venait compléter la lettre de Z, et il s’avère que je n’avais pas trouvé d’autres auteurs. Je suis contente d’avoir pu découvrir cet auteur grâce à ce challenge.

En effet, j’ai principalement apprécié l’écriture de l’auteur qui est riche en détails et en image. L’auteur réussi à mettre des mots parfaitement adaptés à chaque image qu’il souhaite nous faire voir. C’est, pour moi, la force principale de ce roman. Celui-ci est d’ailleurs relativement court mais condensé.

L’histoire m’rappelé un peu « Eternal Sunshine of The Spotless Mind », un film que j’aime beaucoup, pour son voyage dans l’esprit et l’inconscient.

Cependant, j’ai trouvé que l’auteur nous perdait à cause des changements de scènes trop soudain. Je ne comprenais pas le lien entre les différentes scènes et cela m’a parfois empêché d’apprécier ma lecture. Les personnages sont aussi froids et peu attachants, on ne se soucie pas tellement de leur sort en tant qu’individu mais plutôt de leur avancé dans l’histoire.

Après lecture j’ai vu que je ne m’étais pas forcement intéressée au livre le plus apprécié de cet auteur. Je pense donc me pencher sur les Prince d’Ambre pour découvrir d’autres œuvres d’un auteur qui m’étais, malheureusement, inconnu.

ABC Imaginaire 2013 bis copie