Confessions d’une accro du shopping – Sophie Kinsella

 Confessions d’une accro du shopping

couv55326746

Sophie Kinsella

Pocket
2002

371 pages

env. 7,20 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Selon Rebecca Bloomwood, « si l’on pouvait porter des vêtements neufs tous les jours, la dépression nerveuse n’existerait plus ». Droguée au shopping, notre héroïne s’expose à un nombre de tracas aussi impressionnant que le montant du relevé de sa carte de crédit. Témoin de la riche correspondance qu’elle entretient avec son banquier… Comble de l’ironie: Beckie est journaliste à Réussir vos épargnes, où son travail consiste à expliquer à ses lecteurs comment gérer leur budget. Les dettes s’amoncellent… Un dernier shopping pour se remonter le moral ? Impossible, toutes ses cartes sont bloquées. De solutions empiriques en effroyables mensonges, c’est la panique. De quoi miner aussi son début d’histoire d’amour avec le séduisant homme d’affaires Luke Brandon. A ce stade, une issue heureuse ne tiendrait-elle pas du miracle ? »

Mon avis :

★★✩✩✩ 

 Dans l’ensemble je n’ai pas été du tout convaincue par ce livre. Bien sur, je savais plus ou moins à quoi m’attendre, ce n’est pas mon premier roman chick-lit après tout. Je me lançais confiante dans ce roman ayant déjà lu Les Petits Secrets d’Emma avec beaucoup de plaisir. 

Mais ici, la mayonnaise ne prend pas. J’principalement à cause de l’héroïne. Je n’ai pas du tout aimé Becky, je l’ai trouvée beaucoup trop immature, vénale, superficielle, menteuse. Les situation ne m’ont pas fait rire, elles m’ont exaspérée. J’arrêtais pas de me demander « Comment peut-on se mentir autant  ? ».

Bien-sûr il y a des situation où l’on se retrouve un peu, les achats inutile mais que l’on trouve indispensables !

Petit revirement de situation à la fin du livre pendant les 50 derrières pages où Becky prend un peu de plomb dans la tête, et où il commence réellement à se passer quelque-chose.

Je ne lirais sûrement pas la suite ayant été bien déçue par celui-ci à cause de son héroïne trop stéréotypée à mon goût.

monlivrealaplage

Publicités

Parutions Pocket Fantasy Juin 2013

Ils arrivent en version Poche le mois prochain !

27142_577797942250436_280198592_nL’impératrice de Mijak (Les seigneurs de guerre – tome 1) de Karen Miller

Esclave, Fulie est née dans un monde cruel où règne la toute-puissance des hauts émissaires, conseillers religieux des seigneurs de guerre du royaume de Mijak. Lorsque le riche marchand Abajai, frappé par sa beauté, l’achète et la prend sous sa protection, Fulie sait que le dieu unique lui offre sa chance. Elle apprend à parler, découvre le monde et s’éprend éperdument de son maître. Quand elle comprend qu’Abajai l’a préparée pour la revendre au plus offrant, Fulie, folle de rage, s’échappe, portée par la voix de son dieu : le temps de la servitude est révolu. Voici son histoire.

 

La reine et le guerrier (Les seigneurs de guerre – tome 2) de Karen Miller947066_577798072250423_1971375983_n

Bien loin de Mijak et de sa cruelle Impératrice, le royaume d’Ethrie vient de perdre son roi.
Rhian, sa fille unique est sa seule descendante. Or, jamais une femme n’a été autorisée à monter sur le trône. Le chef de l’Eglise, le prolat Morlan, est bien décidé à lui imposer un mariage forcé avec l’un de ses proches parents, un seigneur fantoche qui sera l’instrument de son ambition démesurée. Seulement, Rhian n’est pas décidée à se laisser faire. Avec l’aide inattendue de Dextérité Jones, le fabricant de jouets officiel de la cour, elle projette de s’enfuir.
Mais qui est l’inquiétant Zandakar qui accompagne Dextérité ? Un homme magnifique à la peau sombre et aux cheveux bleus qui parle une langue inconnue… Pour Rhian, c’est le début d’une aventure incroyable loin de son cocon habituel à la découverte d’autres contrées pour la conquête de son titre de reine.

Le Livre de Saskia, tome 1 : Le Réveil – Marie Pavlenko

 Le Livre de Saskia, tome 1 : Le Réveil

couv52797777
Marie Pavlenko

Pocket
Mai 2013

380 pages

env. 7,60 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Saskia fête ses dix-huit ans et s’apprête à entrer en terminale, comme beaucoup de filles de son âge. Dans sa maison en bordure de forêt, elle mène une vie des plus ordinaires. Ordinaire, vraiment ?
Si c’était le cas, pourquoi son quotidien vire-t-il au cauchemar, enchaînant phénomènes incongrus et rencontres étranges ?
Quel secret recèle la pierre qu’elle porte au poignet depuis qu’elle a été trouvée aux portes d’un orphelinat, bébé ?
Que lui veut Tod, mystérieux garçon qui la suit comme son ombre et ne se sépare jamais de son coutelas ? Et Mara, jeune fille froide et distante, qui parle une langue incongrue ?
Peu à peu, Saskia plonge au coeur d’un monde aussi fascinant que terrifiant, peuplé de créatures ailées, de magie, de combats mortels et de prophéties troublantes.
La voici embarquée dans une guerre séculaire dont elle était loin de soupçonner l’existence… »

Mon avis :

★★★★★ Coup de coeur !

J’ai lu la version poche du Livre de Saskia, celle-ci parait chez Poche « adulte » et non Pocket Jeunesse. J’ai lu que le texte avait été retravaillé pour pouvoir être publié chez Poche « adulte » (je n’sais pas si cette information en véridique). Peut-être que certaines de mes impressions diffèrent des vôtres de par ce fait.

J’ai vraiment passé un très bon moment avec ce livre. Je pensais lire un livre avec la même ambiance qu’Ewilan mais pas du tout, celui-ci est plus adulte.

L’histoire est un peu longue à démarrer, mais l’on voit au fil de la lecture que l’auteur nous donne de plus en plus d’indices, elle nous garde intriguée en nous donnant de plus en plus d’informations sur Saskia et ses dons. L’univers se dévoile petit à petit et celui-ci est très intéressant. L’histoire des deux peuples divisés et de Saskia qui ne sait pas auquel elle va appartenir m’a beaucoup plu.

J’ai immédiatement accroché aux personnages. Saskia est intelligente, agréable, même si parfois elle en fait trop. Quant à Tod on s’intéresse surtout à lui grâce à la romance et l’on s’y attache, beaucoup.

Voilà, j’ai dévoré ce livre et je n’attends qu’une chose : la suite (en version poche ^^) !

ABC Imaginaire 2013 bis copie

1 – Le Livre de Saskia, tome 1 : Le Réveil 
2 – Le Livre de Saskia, tome 2 : L’Epreuve

Gatsby le Magnifique – Francis Scott Fitzgerald

 Gatsby le Magnifique

couv68514195
Francis Scott Fitzgerald

Pocket
Janvier 2013

222 pages

env. 2,90 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Dans le Long Island des années vingt, la fête est bruyante et la boisson abondante. Surtout chez Jay Gatsby. Aventurier au passé obscur, artiste remarquable par sa capacité à se créer un personnage de toute pièce, Gatsby, figure solaire par son rayonnement, lunaire par le mystère qu’il génère, est réputé pour les soirées qu’il donne dans sa somptueuse propriété. L’opulence, de même que la superficialité des conversations et des relations humaines, semblent ne pas y avoir de limites. C’est pourquoi l’illusion ne peut être qu’éphémère. »

Mon avis :

★★★✩✩ 

J’appréhendais un peu la lecture de livre, de peur que le style d’écriture soit un peu trop « lourd » à mon goût, il n’en fut rien ! L’écriture de l’auteur est assez fluide, Gatsby ce lit assez rapidement. 

Il est plaisant de découvrir l’ambiance des années 20, la légèreté, l’ébriété et la décadence de cette époque dans l’est des riches américains.

Même s’il m’a plu de le lire, je ne ressortirais rien de ce livre, l’histoire ne m’a pas touchée (même la fin m’a laissé indifférente), les personnages ne me laisseront pas de traces. Pour un classique de littérature, j’ai trouvé ce livre trop « vide ». On glisse dessus sans réellement s’y accrocher.

Une lecture plaisante, légère et décadente qui malheureusement ne me laissera pas de traces. 
Reste à aller voir le film maintenant !

Blanche Neige et autres contes – Jacob Grimm & Wilhelm Grimm

 Blanche Neige et autres contes

Blanche-neige

Jacob Grimm & Wilhelm Grimm

Pocket
Mars 2012

94 pages

env. 1,50 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Miroir, mon beau miroir, quelle est la plus belle de tout le pays ? » La réponse sera fatale à Blanche-Neige. Provoquant la jalousie de sa marâtre, la beauté de la jeune femme la promet à la flèche du chasseur, aux bêtes féroces et à la pomme empoisonnée. Les sept nains n’y pourront rien, un prince peut- être… Aux royaumes imaginaires des frères Grimm, Blanche- Neige rejoint dans ce recueil Peau d’âne, Cendrillon, la Belle au bois dormant, Hansel et Grethel, Tom Pouce et bien d’autres éternels chefs-d’oeuvre – connus et moins connus – de romantisme, de terreur et d’amour.

Mon avis :

★★★✩✩ Retour en enface.

J’ai lu ce recueil de contes très rapidement étant donné son petit volume. Il est plaisant de redécouvrir les Disney de mon enfance. Certains des contes sont plus durs, cruels que leurs adaptions. J’ai finalement découvert la plupart de ces contes, un en particulier m’a plus, Peau d’Âne (son histoire rappelle beaucoup celle de Cendrillon). Le fin de Blanche-Neige m’a également enchantée (SPOILER : la pomme coincée qui ressort quand le Prince trébuche avec le cercueil. Et non le mythique baiser qui réveille Blanche-Neige). On ne retrouve pas autant de contes « moralisateur » que je pensais. Un thème est assez récurent dans les contes des frères Grimm, les démoniaques belles-mères (Blanche-Neige, Hansel et Gretel, Cendrillon). 

Cependant je n’ai pas été emballée par certains contes : Les Musiciens de la ville de Brême, je me suis ennuyée à suivre l’aventure de ces animaux. Le Lièvre et le hérisson, il m’a beaucoup rappelé le lièvre et la tortue, mais le personnage du hérisson m’à été plus insupportable qu’attachant. Le petit pou et la petite puce, court et répétitif, il m’a agacée.

Un recueil sympathique à lire entre deux choses quand on a pas le temps de réellement de se plonger dans un chapitre de 20 pages, ou pour le soir après une grosse journée fatigante où l’on arrive plus à lire !

ABC Imaginaire 2013 bis copie   86187312_p

Le Magicien d’Oz – L. Frank Baum

 Le Magicien d’Oz

magicien Oz

L. Frank Baum

Pocket
Mars 2013

176 pages

env. 1,50 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Dorothée, la petite orpheline au rire cristallin, vit avec son chien Toto dans une ferme retirée du Kansas, auprès de son oncle Henri et de sa tante Em. Rien ne semble devoir perturber son existence paisible et joyeuse…jusqu’au jour où un formidable cyclone vient tout bouleverser. Encore assommés par le choc, Dorothée et son compagnon se réveillent, le lendemain matin, dans une bien curieuse contrée…Ici ,les sorcières ressemblent à des fées, les arbres sont doués de parole et les rêves les plus fous se réalisent. A condition, bien sûr, de les formuler devant le Grand Magicien d’Oz. Se lançant à la recherche du mystérieux personnage, la fillette croise en chemin, l’Epouvantail sans cervelle, le Bûcheron en Fer Blanc et le Lion Poltron, qui ont, eux aussi une demande de la plus haute importance à présenter au Magicien. »

Mon avis :

★★★★✩ Sympathique.

Grâce aux minis prix de Pocket je me suis permis de craquer pour ce petit classique que je ne connaissais pas du tout.

C’est un épisode de Face Off, la série de Syfy qui m’a donné envie de lire ce conte. Les candidats devaient réalisé leur propres version des personnages… que je ne connaissais pas.

Lecture fraîche et rapide j’ai vraiment adoré ce conte. Il conviendra aux plus grands comme aux plus petits. L’auteur nous transporte dans un monde imaginaire où tout est possible. Les compagnons de Dorothée sont empotés et attendrissants.

Il me reste maintenant à voir le film !

Et rester vivant – J.-P. Blondel

 Et rester vivant

Et rester vivant

Jean-Philippe Blondel

Pocket

Janvier 2013

168 pages

env. 05,79 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Le narrateur a vingt-deux ans. Il a perdu sa mère, son frère, dans un accident de voiture. L’histoire commence, il vient de perdre son père dans un accident de voiture… Seul désormais, il décide de vendre l’appartement familial et de partir avec ses deux plus proches amis : Laure et Samuel. Direction : Morro Bay, Californie. Morro Bay : une obsession nourrie depuis des années par la chanson de Lloyd Cole. La Californie : le pays mythique qui a marqué une génération. « Et rester vivant » raconte ce voyage initiatique. Entre fous rires et douleur. Découvertes, rencontres et retours sur le passe. Pour la première fois, Jean-Philippe Blondel se raconte. On retrouve sa douceur; on découvre son incroyable capacité de résistance. Et ce texte, qui fait définitivement le deuil, rend surtout un véritable hommage à la vie. »

 

Mon avis :

★★★★✩ Emportée.

Pour moi les romans de Jean-Philippe Blondel son toujours un moment particulier de lectures. Le lycée de cette petite ville de province où il est professeur c’était le mien. Les élèves à qui il a appris, j’en ai fait partie.

J’ai commencé par lire G229 de Jean-Philippe Blondel, ayant passé un bon moment je continue de lire ces romans. Et j’ai vraiment passé un bon moment à lire Et rester vivant. On ne voudrait pas que le livre s’arrête si tôt. Cela nous éclaire sur la vie de cet auteur (car ce roman est en grande partie autobiographique).

Jean-Philippe Blondel manie brillamment l’humour, son roman pourrait être sentimental, larmoyant mais l’on rit et l’on s’évade. Il nous emmène sur la route, moi aussi je veux voir Morro Bay maintenant.