Les Rats, tome 1 – James Herbert

 Les Rats

couv58996007

James Herbert

Fleuve Noir
Octobre 2003

187 pages

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Il poussa un hurlement aigu quand il comprit que quelque chose lui déchirait la main. Il tenta de se mettre debout, mais il trébucha et tomba lourdement. Quelque chose de chaud s’accrocha à son visage. Il tenta de l’arracher et sentit un pelage dru sous ses doigts. Malgré sa panique il comprit la nature de l’horrible morsure : c’était un rat, mais un gros, un très gros rat. On aurait pu le prendre pour un petit chien. »

Mon avis 

★★★★✩ 

Un nouveau roman de lu pour le challenge ABC de la littérature que je n’aurais malheureusement pas finis à temps. Dommage !

Encore une fois, une très belle découverte. C’est le côté thriller/fantastique qui m’a donné envie de lire cette saga, mais aussi le fait que des rats soient impliqués dedans. Je suis contente d’avoir lu ce livre.

Tout d’abord, le scénario est bien mené, l’auteur dose parfaitement le suspense, l’horreur et les moments heureux pour nous plonger dans l’histoire. Cela marche très bien car il est difficile de reposer le livre lorsque l’on ne connait pas la fin.

Je n’ai pas trouvé les personnages spécialement attachants, mais cela ne m’a pas déranger du tout pour lire ce livre. On est tellement pris par l’histoire que peu importe les personnages. Bien-sûr, Harris n’est pas non plus antipathique mais je ne m’y suis pas vraiment intéressée.

La plume de l’auteur est agréable à lire, fluide et imagée on se représente aisément les images que nous décrit l’auteur et l’on ressent facilement le dégout et l’horreur que peuvent nous communiquer certaines d’entre elles.  Je regrette que le roman soit si court, heureusement qu’il existe une suite !

Si vous avez peur des rongeurs ce roman risque d’être d’autant plus efficace. Pour ma part j’ai des rats comme animaux de compagnie et je les imagine difficilement en tueurs sanguinaires ^^

ABC Imaginaire 2013 bis copie

Harmonie – Project Itoh

 Harmonie

couv46647489Project Itoh

Editions Panini
Juillet 2013

323 pages

env. 14,00 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« A la suite d’un cataclysme nucléaire qui a presque anéanti l’espèce humaine, l’Utopie a finalement été atteinte grâce à des corps sociaux ultramédicalisés qui s’assurent de la bonne santé de chaque individu, et ce afin de préserver la ressource la plus importante : la vie. Mais dans ce monde homogène, trois jeunes filles, Tuan, Miach et Cian, décident de prendre en main leur destin et de se réapproprier leur existence en détruisant la seule chose qu’elles peuvent atteindre : leur santé. Deux d’entre elles survivront. Quelques années plus tard, Tuan, désormais membre des forces de sécurité de l’Organisation Mondiale de la Santé, doit mener une enquête complexe alors qu’un groupe terroriste menace l’équilibre mondial. Elle va découvrir quelles horreurs se cachent derrière les secrets d’un monde où chacun se doit d’être en bonne santé. »

Mon avis :

★★★★✩ 

Une bien belle découverte que cette dystopie de Project Itoh. On retrouve l’intrigue habituelle de la dystopie, c’est-à-dire une rébellion face à une dictature oppressante.

L’idée originale du balisage m’a beaucoup plu, je pense que le fait que je sois développeur web dans la vie y est pour beaucoup.  Au début je ne comprenais pas tellement pourquoi l’auteur avait fait ce choix, mais petit à petit on s’y fait et on comprend l’importance de ce balisage dans l’intrigue du roman.

Les personnages ne sont pas tellement attachants, mais ils ont tous leur originalité et leur force. Le fait de prôner l’autodestruction est atypique et cela donne toute son originalité au roman. C’est d’ailleurs ce qui m’a la plus plu dans ce roman, son originalité. On ne retrouve pas la classique histoire d’amour impossible des dystopies et c’est tant mieux ! L’auteur intègre des conflits actuels dans son histoire, ce qui lui donne de la crédibilité.

Il y a de nombreuses références au passé et j’ai appris de nombreuses anecdotes grâce à ce roman, comme le fait que les nazis furent les premiers à mener des campagnes anti-tabac.

En résumé, un très bon moment avec ce roman que je recommande grandement !

ABC Imaginaire 2013 bis copie

Le Maître des Rêves – Roger Zelazny

 Le Maître des Rêves

couv12791697

Roger Zelazny

Presse Pocket
1981

159 pages

env. 6 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Branché directement sur le cerveau de ses patients, Charles Render y injecte des songes de sa composition. Maître dans son domaine, il est l’auteur des mondes imaginaires les plus achevés. Eileen Shallot, belle à se damner, aveugle de naissance, se présente un jour à sa porte. Elle veut voir le monde par les yeux de Render, à travers ses rêves. Ensemble, ils vont arpenter les univers qu’il a créés pour elle. Mais un jour Eileen refuse de s’arracher aux rêves de Render, dont elle prend peu à peu le contrôle pour transformer l’utopie en un piège mortel. »

Mon avis :

★★★✩✩ 

J’ai découvert cet auteur pour le challenge ABC de l’imaginaire organisé par PetiteTrolle. Ce livre venait compléter la lettre de Z, et il s’avère que je n’avais pas trouvé d’autres auteurs. Je suis contente d’avoir pu découvrir cet auteur grâce à ce challenge.

En effet, j’ai principalement apprécié l’écriture de l’auteur qui est riche en détails et en image. L’auteur réussi à mettre des mots parfaitement adaptés à chaque image qu’il souhaite nous faire voir. C’est, pour moi, la force principale de ce roman. Celui-ci est d’ailleurs relativement court mais condensé.

L’histoire m’rappelé un peu « Eternal Sunshine of The Spotless Mind », un film que j’aime beaucoup, pour son voyage dans l’esprit et l’inconscient.

Cependant, j’ai trouvé que l’auteur nous perdait à cause des changements de scènes trop soudain. Je ne comprenais pas le lien entre les différentes scènes et cela m’a parfois empêché d’apprécier ma lecture. Les personnages sont aussi froids et peu attachants, on ne se soucie pas tellement de leur sort en tant qu’individu mais plutôt de leur avancé dans l’histoire.

Après lecture j’ai vu que je ne m’étais pas forcement intéressée au livre le plus apprécié de cet auteur. Je pense donc me pencher sur les Prince d’Ambre pour découvrir d’autres œuvres d’un auteur qui m’étais, malheureusement, inconnu.

ABC Imaginaire 2013 bis copie

Delirium, tome 1 – Lauren Oliver

 Delirium, tome 1

couv24675838

Lauren Oliver

Black Moon
Février 2012

452 pages

env. 16,00 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour « la Procédure », Lena fait une rencontre inattendue… Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique de quitter ses certitudes…
« Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait-ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge. » »

Mon avis :

★★★★✩ 

Un bon moment avec cette Dystopie qui m’a beaucoup rappelé Promise d’Ally Condie.  On retrouve le schéma habituel de la dystopie qui marche toujours aussi bien avec moi ^^ J’ai craqué pour la couverture de ce livre et je ne regrette pas !

Lena vit dans un monde où l’amour est interdit et où les émotions sont superficielles.  Puis elle rencontre Alex grâce à qui elle se sent enfin vivante. On s’attache très vite à ces deux personnages. Même si Lena m’exaspérait au début à cause sa naïveté et de l’acceptation des règles de sa société on trouve vite un personnage plus complexe qu’il n’y parait.

Malheureusement, l’histoire est assez prévisible. Il n’y a pas de grosse surprise  ni de révélation dans ce premier tome. Malgré cela, on ne s’ennuie pas une seconde et on suit avec intérêt la vie de Lena et son évolution.

L’écriture de Lauren Olivier est agréable et fluide, ce qui permet de lire ce livre très rapidement !

En résumé, un bon moment de lecture qui ne révolutionne rien. Des personnages attachants, un scénario efficace et prenant.

ABC Imaginaire 2013 bis copie

Les Âmes vagabondes – Stephenie Meyer

 Les Âmes vagabondes

Les ames vagabondes

Stephenie Meyer

Le Livre de Poche
Mars 2010

829 pages

env. 8,50 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« La Terre est envahie. L’humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Mélanie Stryder vient d’être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l’être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra-t-elle la sauver ? »

Mon avis :

★★★★✩ 

Je m’étais jetée sur le livre lorsque j’ai vu la bande annonce du film je ne sais plus comment, et finalement je l’ai laissé attendre un long moment dans ma PAL. Je n’ai pas lu les Twilights et j’appréhendais de lire cette auteure à cause de cette saga qui ne m’intéresse pas.

C’est l’avis de Ptitetrolle qui m’a convaincue de le sortir de ma PAL et j’en suis ravie ! Le livre étant assez imposant par sa taille je pensais mettre un certain temps pour le lire, mais finalement une semaine m’a suffi !

Ce qui m’a vraiment plu dans cette histoire c’est de lire du point de vue de « l’ennemie », je pensais vraiment que l’histoire nous serait montrée du point de vue de Mélanie ! Le fait que la narration soit faite par Vagabonde nous permet de découvrir en même temps qu’elle le monde créé par l’auteur et de comprendre son fonctionnement, ainsi que le fonctionnement des Ames. Bien sûr, la romance de ce roman est aussi en grande partie une des raisons pour lequel j’ai vraiment accroché !

La plupart des personnages sont attachants, tous à leur façon. Même si l’on peut ne pas les aimer au début, on finit par s’attacher à chacun d’entre eux.  Un coup de cœur pour Gaby et Ian pour ma part ^^

Il y a peut-être trop de clichés dans le livre, et celui-ci aurait gagné à laisser planer des non-dits pour gagner en légèreté. Peut-être que la traduction n’aide pas. J’ai été surprise en regardant le film par la suite de voir que les noms de certains personnages étaient modifiés dans la VF.

Un bon moment de détente qui m’aura permis de découvrir Stéphanie Meyer pour mon plus grand plaisir !

 

Coté film : Comme toujours, le livre n’a rien à envier au livre adapté. Beaucoup trop rapide à mon gout comparé au temps d’intégration de Gaby dans le livre, cela fait perdre sa crédibilité à l’histoire originelle.

ABC Imaginaire 2013 bis copie

Mission Nouvelle Terre, tome 1 : Glow – Amy Kathleen Ryan

 Glow

couv13458217Amy Kathleen Ryan

Le Masque
Octobre 2012

389 pages

env. 17,60 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Alors qu’elle vient de fêter son 15ème anniversaire, Waverly n’a connu qu’un seul foyer, l’Empyrée, une navette spatiale à destination de la Nouvelle Terre.
Sa mission : mettre au monde les enfants qui peupleront la planète. Tous la destinent à Kieran, son ami d’enfance et le futur capitaine du vaisseau. Pourtant Waverly aspire à une autre vie et les silences de son ami Seth l’attirent davantage que les exploits de Kieran.
Lorsque le navire jumeau de l’expédition attaque l’Empyrée pour enlever toutes les jeunes filles, plus le temps de s’interroger. Waverly et ses amies doivent survivre dans un milieu hostile aux pratiques très différentes des leurs. »

Mon avis :

★★★✩✩ 

Mon avis sur Glow est assez mitigé. J’ai eu un peu de mal à le lire, je pense qu’il aurait pu être lu en deux soirs et je l’ai laissé trainer toute la semaine. J’avais tellement entendu d’éloge de ce livre que j’ai été un peu déçue en le lisant.

Le principal problème est que je n’ai pas accroché aux personnages. Que ça soit Kieran, Waverly ou Seth je ne me suis pas attachée à eux ni à leur destiné. J’ai lu leurs épreuves sans vraiment être inquiétée ou émue par ce qu’il pourrait leur arriver. De plus, j’ai généralement beaucoup de mal avec les « enfants-héros », je ne trouve pas crédible d’être aussi mûre et fort physiquement à seulement 15 ans.

Cependant, même si les personnages ne m’ont pas plus, le monde mis en place m’a lui beaucoup plus. L’idée d’une terre désertée et d’une migration de la race humaine à bord de vaisseaux pour une nouvelle terre est très intéressante. L’ambiance futuriste et en même temps le retour à la base de l’agriculture et des traditions a bord du vaisseau est inhabituelle. C’est principalement pour l’intrigue et pour cette ambiance que j’ai passé un bon moment de lecture et que je pense lire la suite avec plaisir.

Divergente, tome 1 – Veronica Roth

 Divergente, tome 1

couv48736149

Veronica Roth

Nathan
Novembre 2012

436 pages

env. 16,50 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Dans le Chicago dystopique de Béatrice, la société est divisée en cinq factions, chacune dédiée à la culture d’une vertu : les Sincères, les Altruistes, les Audacieux, les Fraternels, et les Erudits. Sur un jour désigné de chaque année, tous les adolescents âgés de seize ans doivent choisir la faction à laquelle ils consacreront le reste de leur vie. Pour Béatrice, la décision est entre rester avec sa famille et être qui elle est, les deux sont incompatibles. Alors, elle fait un choix qui surprend tout le monde, y compris elle-même.

Mais Tris a aussi un secret, celui qu’elle a caché à tout le monde parce qu’elle a été averti qu’il peut signifier la mort. Et comme elle découvre un conflit croissant qui menace de percer cette société en apparence parfaite, elle apprend aussi que son secret pourrait l’aider à sauver ceux qu’elle aime. . . ou pourrait la détruire. »

Mon avis :

★★★★★ Coup de cœur !

Enfin un livre qui a su me convaincre à chaque pages. Un seul regret, ne pas m’être décidée à l’acheter plus tôt ! Cela fait un moment que je ne n’avais pas autant apprécié un livre et ça fait du bien !

J’appréhendais un peu le coté Dystopie. J’en ai lue plusieurs ces derniers temps et j’avais peur de retrouver les mêmes schémas. Le principes des castes tel qu’il est utilisé dans Divergente est original  il n’est pas question d’un statut imposé mais d’un choix. Les étapes d’admissions m’ont également  Le monde mis en place m’a tout de suite englobée, l’on imagine parfaitement chaque endroit, chaque scène.

La plume de Véronica Roth est fluide et intelligente. On passe par de nombreuses émotions durant la lecture, le désir, la tension, la déception, la peur. C’est grâce à cela il m’a autant tenue en haleine et je pense que c’est en grande partie aussi la raison pour laquelle je l’ai autant apprécié. Petit à petit la menace sur Tris s’installe et l’on sent monter la pression. On a peur pour elle, avec elle.  La romance est également habilement menée, le personnage de Quatre intrigant, séduisant.

Les personnages ne nous laissent pas indifférents. Ils y a ceux que l’on déteste pour leur cruauté, leurs manipulations. Et ceux à qui l’ont s’attache fortement.

J’ai totalement été conquise par Divergente !

ABC Imaginaire 2013 bis copie

1 – Divergente, tome 1
2 – Divergente, tome 2 : Insurgent