Millenium (BD), tome 1 : Les hommes qui n’aimaient pas les femmes – Sylvain Runberg & José Homs

 Millenium (BD), tome 1 : Les hommes qui n’aimaient pas les femmes

couv44444663

Sylvain Runberg & José Homs

Editions Dupuis
Mars 2013

64 pages

env. 14,50 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Mis à l’écart du magazine Millenium, Mikael Blomkvist est engagé pour reprendre l’enquête sur l’héritière Vanger disparue 44 ans plus tôt. Le journaliste accepte contre la promesse d’informations sur les cartels suédois. Son chemin croise alors celui de Lisbeth Salander. Pirate informatique surdouée, experte en close-combat et totalement asociale, Lisbeth applique aux « hommes qui n’aiment pas les femmes » sa propre notion de la justice.
Dès la première page – une impressionnante plongée sur le désespoir de Henrik Vanger – Homs et Runberg nous embarquent à nouveau dans un thriller ancré dans la réalité suédoise que connaît parfaitement le scénariste pour y travailler une partie de l’année. L’histoire est mise en scène de façon spectaculaire et invite à voir Millenium comme vous ne l’avez jamais lu. »

Mon avis :

★★★✩✩ 

Après avoir lu les 2 premiers romans de cette saga (le 3 traîne dans ma PAL depuis trop longtemps d’ailleurs) j’ai craqué pour l’adaptation BD. Je voulais voir comment cela pouvait être adapté. Ce premier tome reprend la moitié du premier roman, il faudra donc attendre le deuxième pour avoir l’histoire du roman 1 complète.

Je ressors de cette lecture avec un avis assez mitigé. J’ai apprécié cette lecture, mais je l’ai trouvé trop rapide, il manque les détails et la longueur du roman qui font beaucoup. Etant donné que je connais le roman je n’ai pas « de manque » dans l’histoire car je connais les personnages, les lieux et l’intrigue. Je pense que sans avoir lu le roman on ne doit pas forcement être tenu en haleine par l’intrigue car le suspense est beaucoup moins présent.

J’ai également été gênée par un aspect des dessins, je n’accroche pas à la façon dont sont fait les visages des personnages. Seul celui de Lisabeth m’a plu. Mis à part les visages, les dessins sont très représentatifs de l’ambiance du livre. J’apprécie le choix des couleurs qui aide à ressentir l’ambiance du moment.

J’ai hâte de lire la suite de ces BDs qui sont un bon moyen pour me rafraichir la mémoire avant de me lancer dans le t3 (je pense l’avoir lu avant la sortie des prochaines BDs mais bon ^^) ! Je conseille cette lecture aux personnages qui ont lu le roman, et j’aimerais beaucoup avoir l’avis de quelqu’un qui a lu cette BD mais pas les romans !

Publicités

Okko, Le cycle de l’eau, intégrale – Hub

 Okko, Le cycle de l’eau

d73c89b026794c3c4709b8510f8c27d6b1f24f81Hub

Delcourt
Novembre 2009

95 pages

env. 19,00 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Okko, le rônin sans maître, est à la tête d’un petit groupe de chasseurs de démons et arpente ainsi les terres de l’empire du Pajan. Il est accompagné de Noburo, singulier géant qui cache son identité derrière un masque rouge, et du moine Noshin, bonze fantasque et grand amateur de saké. Ce dernier a la faculté d’invoquer et de communiquer avec les forces de la nature. Tikku, jeune pêcheur, va faire appel à Okko pour retrouver Petite Carpe, sa soeur enlevée par une horde de pirates. »

Mon avis :

★★★★✩ 

Très belle surprise que cette série !

J’ai acheté l’intégrale du Cycle de l’eau il y a déjà quelques temps et je n’avais pas encore pris le temps de me plonger dedans. L’éditions intégrale est très belle avec une sur-couverture et un marque page en tissus intégré, elle m’a séduite.

J’ai tout d’abord beaucoup aimé les dessins, pleins de détails et d’émotions. Le jeu des couleurs est excellent, Hub arrive à nous amené dans une ambiance différente selon les planches grâce à l’utilisation de différents tons de couleur qu’il maîtrise parfaitement. Il y a une telle diversité de couleurs dans ses planches !

Le scénario n’a rien pour déplaire non plus, l’on poursuit avec engouement les rebondissement de leur quête. Je ne suis particulièrement attachée au personnage du géant Noburo, fort et mystérieux, l’on se demande qui se cache derrière ce masque.

Je vais m’empresser de lire les prochaines versions intégrale de cette série !