Le Garçon d’à côté – Katrina Kittle

 Le Garçon d’à côté

couv46413180

Katrina Kittle

Le Livre de Poche
Mars 2013

567 pages

env. 7,90 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Dans une banlieue tranquille du Middle West, Sarah Laden, une jeune veuve, se bat pour élever seule ses deux garçons, Nate, 17 ans, et Danny, 10 ans. Une découverte fracassante concernant la famille de ses voisins et amis, accusés de pédophilie, va mettre à mal ce fragile équilibre. Des photos prouvent la culpabilité du père, mais la mère était-elle impliquée? Une enquête doit le déterminer. Sarah se retrouve à héberger leur fils Jordan, victime d’abus. Sombre et renfermé, l’enfant est en classe avec Danny. Alors que les Laden acceptent de devenir sa famille d’accueil, la place et les certitudes de chacun se trouvent remises en cause. Les voix puissantes de Sarah, Nate et Jordan alternent avec fluidité.Tour à tour, l’enfant, l’adolescent et l’adulte tentent de comprendre l’inconcevable et d’avancer. Sarah se donne pour but de redonner à Jordan goût à la vie et de l’aider à grandir. »

Mon avis :

★★★★★ 

Je trouve assez compliqué de parler de ce livre qui a été un vrai  coup de cœur. Malgré ses presque 600 pages, il a été lu plutôt rapidement. Je n’arrivais pas à m’en détacher. Je vais essayer d’expliquer ce qui m’a plus dans ce roman ^^

Tout d’abord la façon dont cela est présenté. L’auteure donne la parole a plusieurs personnages chapitre par chapitre, on a dont un point de vue plus ou moins omniscient sur la situation. Seul Danny reste complément mystérieux. Le fait d’avoir partagé les chapitres par personnage fait aussi que l’on s’attache plus à chacun d’entre eux. J’ai particulièrement aimé le personnage de Nate, surement car il est proche de mon âge et donc celui à qui je m’identifie le plus facilement.

Le sujet traité par l’auteure n’est pas simple et pourtant elle ne tombe ni dans le sordide, ni dans le mielleux. Elle sait rester juste dans sa façon d’expliquer, de nous exposer les sévices de qu’a subit Jordan. ON suit ses personnages se (re)construisent les uns avec les autres.

Un livre bouleversant qui fait réfléchir et se remettre en question. Des statiques sont données dans le livre sur la pédophilie. Je ne sais pas si ces chiffres sont là pour le coté romanesque ou si l’auteure nous donne ces informations stupéfiantes pour nous interpeller encore plus.

Un livre que je recommande fortement pour la force de ses personnages et pour leur amour.

Avant toi – Jojo Moyes

 Avant toi

couv69602537

Jojo Moyes

Milady Romance
Mars 2013

475 pages

env. 16,20 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années, met la clé sous la porte, c’est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l’Angleterre, elle se démène pour dégoter un job qui lui permettra d’apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C’est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis. »

Mon avis :

★★★★✩ 

Je viens de finir Avant-toi et je n’sais même pas par où commencer. J’ai vraiment dévoré ce livre mais je n’arrive pas à lui mettre 5 étoiles. J’ai veillé jusqu’à 5h du matin hier tant j’étais prise et je l’ai terminé en rentrant du travail ce soir.

Je m’attendais à une romance assez bateau comme j’ai l’habitude d’en lire, et ce n’est pas du tout le cas. On aborde ici des sujets poignants et délicats. Il est assez évident de la tournure que va prendre l’histoire en lisant la quatrième de couverture, mais cette histoire est tout de même particulière. Beaucoup de question son sous-jacente dans ce livre. Tout d’abord, le sujet du handicap et comment l’appréhender chez soi et chez les autres. Que ferions-nous dans le cas de Will ? Dans celui de Lou ? Et dans celui de ces parents ? Une autre question délicate est abordée, celle du suicide et de l’euthanasie. Ce livre m’a appris beaucoup, je n’avais aucune idée de l’existence d’endroit comme Dignitas.

Aussi près du handicap j’ai trouvé dommage que certain point intime ne soient pas abordés dans ce livre, mais je ne sais pas comment j’aurais réagis si l’auteure les avaient abordés.

J’ai trouvé tous les personnages de ce livre parfaits, la relation de Lou et Will belle, intense et d’une infinie tristesse.

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre que je recommande fortement. Plus qu’une histoire d’amour, une histoire sur la vie et de nombreuses remises en question.

Seventeen – Kenzaburô Ôé

 Seventeen

couv3329714
Kenzaburô Ôé

Folio 2€
Mai 2011

96 pages

env. 2 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Un adolescent fête ses dix-sept ans dans l’indifférence de sa famille en pleine décomposition.
Complexé mal dans sa peau incompris de ses parents il est terriblement frustré.
Obnubilé par ses pulsions sexuelles il s’est replié sur lui-même et toise ses camarades d’un regard méprisant. Il constitue une proie idéale pour les militants d’extrême droite qui recrutent des jeunes pour donner la claque lors des meetings du parti de l’Action Impériale.

Inspirée de faits réels cette nouvelle du grand maître de la littérature japonaise contemporaine (Prix Nobel de littérature 1994) nous plonge dans le mal-être du Japon des années soixante. »

Mon avis :

★★★✩✩

Triste récit que celui ce cet adolescent mal dans sa peau. L’auteur nous transmet aisément le mal-être de ce jeune homme en quelque page. Obsédé par la sexualité, perdu dans une famille qui ne le comprend pas et qu’il ne comprend pas, l’on comprend très vite que cet adolescent de dix-sept ans est perdu. Il ne trouve pas plus de soutien dans le milieu scolaire.

Le mécanisme qui le pousse à rejoindre les militants d’extrême droit est très bien mené. Lui qui était alors rejeté, se retrouve au sein d’une communauté à laquelle il pense appartenir. Sa naïveté et sa facilité à être influencé le mènera jusqu’au drame…  Malheureusement, ce récit est troublant de réalité encore aujourd’hui.

Une bonne nouvelle, troublante. J’ai pris plaisir à découvrir cet auteur. Cela change de mon genre de lectures habituelles, qui sont plutôt tournées vers du fantastique ou de la fantaisie. Je pense lire par la suite « Gibier d’élevage » du même auteur qui m’interpelle par son titre.

logo-c3a9crivains-japonais_1