Le Maître des Rêves – Roger Zelazny

 Le Maître des Rêves

couv12791697

Roger Zelazny

Presse Pocket
1981

159 pages

env. 6 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Branché directement sur le cerveau de ses patients, Charles Render y injecte des songes de sa composition. Maître dans son domaine, il est l’auteur des mondes imaginaires les plus achevés. Eileen Shallot, belle à se damner, aveugle de naissance, se présente un jour à sa porte. Elle veut voir le monde par les yeux de Render, à travers ses rêves. Ensemble, ils vont arpenter les univers qu’il a créés pour elle. Mais un jour Eileen refuse de s’arracher aux rêves de Render, dont elle prend peu à peu le contrôle pour transformer l’utopie en un piège mortel. »

Mon avis :

★★★✩✩ 

J’ai découvert cet auteur pour le challenge ABC de l’imaginaire organisé par PetiteTrolle. Ce livre venait compléter la lettre de Z, et il s’avère que je n’avais pas trouvé d’autres auteurs. Je suis contente d’avoir pu découvrir cet auteur grâce à ce challenge.

En effet, j’ai principalement apprécié l’écriture de l’auteur qui est riche en détails et en image. L’auteur réussi à mettre des mots parfaitement adaptés à chaque image qu’il souhaite nous faire voir. C’est, pour moi, la force principale de ce roman. Celui-ci est d’ailleurs relativement court mais condensé.

L’histoire m’rappelé un peu « Eternal Sunshine of The Spotless Mind », un film que j’aime beaucoup, pour son voyage dans l’esprit et l’inconscient.

Cependant, j’ai trouvé que l’auteur nous perdait à cause des changements de scènes trop soudain. Je ne comprenais pas le lien entre les différentes scènes et cela m’a parfois empêché d’apprécier ma lecture. Les personnages sont aussi froids et peu attachants, on ne se soucie pas tellement de leur sort en tant qu’individu mais plutôt de leur avancé dans l’histoire.

Après lecture j’ai vu que je ne m’étais pas forcement intéressée au livre le plus apprécié de cet auteur. Je pense donc me pencher sur les Prince d’Ambre pour découvrir d’autres œuvres d’un auteur qui m’étais, malheureusement, inconnu.

ABC Imaginaire 2013 bis copie

Publicités