La maison où je suis mort autrefois – Keigo Higashino

 La maison où je suis mort autrefois

couv60043916Keigo Higashino

Babel Noir
Novembre 2011

253 pages

env. 7,70 €

Retrouvez sa fiche Livraddict
Logo Livraddict

Quatrième de couverture :

« Sayaka Kurahashi va mal. Mariée à un homme d’affaires absent, mère d’une fillette de trois ans qu’elle maltraite, elle a déjà tenté de mettre fin à ses jours. Et puis il y a cette étonnante amnésie : elle n’a aucun souvenir avant l’âge de cinq ans. Plus étrange encore, les albums de famille ne renferment aucune photo d’elle au berceau, faisant ses premiers pas… Quand, à la mort de son père, elle reçoit une enveloppe contenant une énigmatique clef à tête de lion et un plan sommaire conduisant à une bâtisse isolée dans les montagnes, elle se dit que la maison recèle peut-être le secret de son mal-être. Elle demande à son ancien petit ami de l’y accompagner. Ils découvrent une construction apparemment abandonnée. L’entrée a été condamnée. Toutes les horloges sont arrêtées à la même heure. Dans une chambre d’enfant, ils trouvent le journal intime d’un petit garçon et comprennent peu à peu que cette inquiétante demeure a été le théâtre d’événements tragiques… Keigo Higashino compose avec La Maison où je suis mort autrefois un roman étrange et obsédant. D’une écriture froide, sereine et lugubre comme la mort, il explore calmement les lancinantes lacunes de notre mémoire, la matière noire de nos vies, la part de mort déjà en nous. »

Mon avis :

★★★★★

J’ai lu ce livre pour un rattrapage du challenge des auteurs japonais et je suis bien contente d’avoir pris le temps de rattraper mon retard. Ce lire a été une très bonne découverte, je ne dirais pas que c’est un coup de cœur car je ne pense pas avoir été marquée par ce livre et m’en souvenir longtemps mais j’ai passé un très bon moment de lecture et je n’ai absolument rien à reprocher à ce livre.

Le personnage à travers lequel on découvre l’histoire est attachant et laisse sa part de mystère à Sayaka, dont on souhaite découvrir l’histoire. On est très rapidement emporté par l’intrigue et on partage les interrogations des personnages et l’on se prend au travail d’interrogation et d’hypothèse. Le dénouement de l’histoire est intéressant et crédible, ce qui renforce mon engouement pour ce roman.

J’ai aussi particulièrement aimé l’écriture de Keigo Higashino qui dose habilement descriptions, dialogues, suspense et révélations.  Je pensais lire un thriller donc je m’attendais a tout moment a ce que le livre devienne sanglant. J’étais dans le faux car c’est en réalité un policier ! J’étais mal renseignée.

Je vais me procurer le deuxième livre de cet auteur pour pouvoir continuer d’apprécier (j’espère) ses histoires !

logo-c3a9crivains-japonais_1

Publicités

2 réflexions sur “La maison où je suis mort autrefois – Keigo Higashino

  1. Je l’ai acheté il y a quelque temps mais pas encore eu le temps de le lire… Ton avis me donne envie de la remonter d’un cran de ma PaL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s